Code ISBN: 978-2-8258-0034-8
Catalogues raisonnés

Jean-Emile Laboureur
Tome 3-4 : Peintures, aquarelles et gouaches
Auteur: Sylvain Laboureur
Avec la parution de ce volume, s'achève le Catalogue complet de l'œuvrede Jean-Émile Laboureur.Le titre est ambitieux, mais il n'apparaît pas trop présomptueux. Ce travail a bénéficié en effet de conditions exceptionnelles, la conservation intégrale par sa veuve de toutes les archives de l'artiste, telles qu'elles se présentaient en 1935. Ces documents sont extrêmement nombreux car J.-E. Laboureur était particulièrement méticuleux quant au recensement et au déroulement de toutes les tâches qu'il accomplissait. Il est ainsi possible de dresser un tableau complet de son œuvre. À la fin de l'ouvrage, de nombreux «documents » reproduisent les écrits de Laboureur sur l'art et la gravure. Avec ceux qui lui furent destinés (correspondances) ou consacrés ces textes donnent de nombreux aperçus nouveaux, parfois pittoresques, sur la vie artistique et littéraire entre les deux guerres mondiales.
Ce dernier volume est consacré à la peinture de Jean-Émile Laboureur, facette très méconnue de l'artiste. Une étude minutieuse a permis de retrouver la trace de la quasi-totalité des toiles, plus de cent cinquante, même en ce qui concerne les travaux faits en Amérique au début du siècle, plus de la moitié sont reproduites en couleur.
Autre liste à peu près exhaustive, trois cent cinquante œuvressur papier, aquarelles, gouaches, crayons de couleurs et fusains. Nous nous sommes attachés à reproduire dans ce livre les œuvres qui ne sont pas le sujet d'une estampe.
La suite du livre présente une documentation abondamment illustrée et comprend d'abord une biographie nourrie, qui fait appel aux textes inédits de la femme de l'artiste. Ces textes apportent des éléments nouveaux, en particulier sur les activités de Jean-Émile Laboureur au sein de la profession, de son rôle lors de « l'affaire des étrangers », qui secoua les Indépendants, et également au moment de la fondation de la nouvelle société de « l'Art français indépendant». Un chapitre entier traite de la correspondance de l'artiste, principalement avec Apollinaire, Marie Laurencin et Max Jacob.
Le chapitre suivant regroupe les textes et témoignages de ceux qui ont connu Laboureur.
L'ouvrage s'achève sur la reproduction, presque intégrale des nombreux textes de l'artiste consacrés à la gravure et aux beaux-arts, publiés dans diverses revues et dans le journal «le Peuple».

Pages :  515

Format :135 x 210         Illustration : 176 ill coul. et 133 ill. n/b

Prix CHF : 29.20      Prix EUR : 19.00